Catégories
Gastronomie

IRLANDE : Guinness, célèbre bière irlandaise : les coulisses de la fabrication !5 min read

Nombreux sont ceux qui se rendent à Guinness Storehouse, le temps d’une escapade dublinoise, ou ceux qui dégustent la célèbre bière lors des Traditional Irish Music Sessions. Mais savez-vous comment est fabriqué ce stout à la couleur sombre et à la mousse blanche et épaisse ?

Vous avez envie de percer les secrets de fabrication de la Guinness ? Vous n’avez pas la possibilité de visiter Guinness Storehouse pour découvrir la recette de ce doux breuvage ?
Ni même l’opportunité de vous rendre dans un pub pour la déguster ?

LA VIE EST CELTE vous dévoile le processus de fabrication de la Guinness !

Si vous avez lu l’article « Que faire à Dublin ? : 11 incontournables à ne pas manquer ! », vous avez découvert l’histoire de Guinness Storehouse, étape à ne pas manquer à Dublin.
A la fin de ce billet, vous connaîtrez enfin tous les détails de la recette de ce délicieux nectar aux arômes caramélisés et amers !

Les principaux ingrédients de la Guinness 

L’eau, pompée à la source Lady’s Well, dans les montagnes de Wicklow ;
L’orge maltée ;
La levure de bière ;
Le houblon (femelle).

Les différentes étapes de fabrication

L’orge est soigneusement écrasée dans la salle de brassage.
L’orge maltée, fraîchement moulue, est mélangée à l’eau chaude.
Le mélange est ensuite écrasé afin d’y extraire les sucres de brassage, ensuite, celui-ci est conduit dans une cuve-matière qui sépare les céréales du liquide, le moût sucré.

L’orge torréfiée fait son entrée dans la recette. Le procédé de torréfaction donne à la bière le goût et sa belle robe rouge rubis.

Découvrez aussi :  IRLANDE : 3 délicieuses recettes irlandaises à partager !

Le houblon et l’orge torréfiée, mélangés, confèrent à la bière sa saveur.
Ces ingrédients sont amenés à ébullition durant 1H30 et sont ensuite refroidis.

La levure est ajoutée. Elle capture la fraîcheur des ingrédients et assure la fermentation de la Guinness.

La maturation permet de développer la consistance et le goût de la Guinness.

L’azote est ajouté durant le conditionnement. Il crée l’effet de cascade de la Guinness et la mousse.

La Guinness est prête et mise en bouteille, en cannette ou en fût !

Guinness is GOOD for you !

Ce que vous ne saviez (peut-être) pas…

Des chercheurs de l’université du Wisconsin ont constaté un effet bénéfique sur la santé lors de la consommation de Guinness : des éléments antioxydants, présents dans la célèbre bière irlandaise et similaires à ceux trouvés dans certains légumes et fruits, ralentissent le dépôt de cholestérol dans les artères.

La bière contient également de la colle de poisson qui provient de la vessie natatoire (ndlr : diverticule de l’œsophage qui se situe dans l’abdomen des poissons, sous la colonne vertébrale, sac à paroi mince rempli de dioxygène, de dioxyde de carbone et de diazote).

La bière est servie en 2 fois avec une tireuse spéciale qui fonctionne à l’azote (et non au CO²).
Les barmans remplissent le verre à environ 70-80 %, attendent que le chapeau de crème redescende et que les bulles se stabilisent, avant de terminer de servir la pinte.

La Guinness Draught contient de l’azote et du dioxyde de carbone à faible niveau, ce qui explique la douceur de la bière. La Guinness Original Extra Stout, elle, contient seulement du dioxyde de carbone et est plus acide.
La Guinness, vendue en canette, vous donnera la même expérience que celle de la bière pression. En effet, elle contient une capsule flottante (floating widget), sphère de 3 cm de diamètre en plastique remplie d’azote sous pression. Lorsque la canette s’ouvre, cet objet libère ainsi son contenu.

Découvrez aussi :  IRLANDE : 3 délicieuses recettes irlandaises à partager !

Une tradition irlandaise indique qu’on doit pouvoir dessiner un trèfle dans la mousse de la Guinness lorsqu’elle est servie à la pression. Si le trèfle s’efface ou s’il n’est pas possible de le dessiner, le client peut ne pas payer sa Guinness.

Guinness en chiffres 

4,2 °, degré d’alcool dans une bière Guinness.
5 €, prix moyen d’une pinte de Guinness dans un pub de la capitale irlandaise.
6 °C, température à laquelle la Guinness est idéalement servie.
119,5 secondes, temps de préparation d’une Guinness à la pression.
198 kilocalories par pinte de Guinness, soit moins qu’une portion de lait écrémé ou de jus d’orange.
9000 ans, durée du bail, signé par Arthur Guinness, pour la brasserie St. Jame’s Gate.
1 million de pintes vendues quotidiennement en Irlande.
3 millions de bulles par pinte de Guinness.
10 millions de pintes de Guinness étanchent la soif des amateurs chaque jour dans le monde, soit 2 milliards de pintes par an.

Si vous êtes tentés par une dégustation de la célèbre bière irlandaise, n’hésitez pas à accompagner celle-ci d’un repas typiquement irlandais à base de… Guinness : la Guinness Pie, dont la recette se trouve dans l’article « 3 délicieuses recettes irlandaises à partager ! » ! 🙂

4 réponses sur « IRLANDE : Guinness, célèbre bière irlandaise : les coulisses de la fabrication !5 min read »

Il ne manque plus que le matériel adéquat, mais disposer de la recette est déjà une bonne étape ! 😉

Ah, le cidre irlandais, un véritable délice ! 🙂
As-tu une préférence pour une bière autre que la Guinness également ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *